Hugo Coulais

Hugo Coulais

Hugo Kepler

Auteur et artiste-interprète

“Les choses qui peuplent ma vie, de jour en jour, me touchent à peine. ”      Hugo Kepler “Leila”

Hugo Kepler est né en 1984 à Paris. Enfant, c’estun soprano talentueux qui passe le plus clair deson temps dans les studios d’enregistrement,jusqu’à ce que sa voix, adolescence oblige, dégringole de trois bonnes octaves, le laissant fort pantois. Refusant de se laisser démonter par ce traumatisme pubère, Kepler continue de s’intéresser passionnément à la musique, à l’art et à la littérature. À partir de 19 ans, il étudie les Beaux-Ar ts.

En 2010, Kepler s’installe à NewYork, où il réalise et produit des films indépendants et des clips. Son indéniable talent de conteur s’exprime pleinement, entre autres, dans le clip qu’il a réalisé pour le groupe 4 Guys from the Future, pour lequel il a remporté plusieurs prix, comme dans son court-métrage, le remarqué Come Wander with Me (Errons ensemble). C’est sur le tournage de ce film qu’il rencontre l’artiste Jan Cain.

Immédiatement devenus les meilleurs amis du monde, Kepler et Cain collaborent à la réalisation d’un long métrage, Something Needs to Happen (Ce qui doit arriver). Au fil d’extravagantes divergences ar tistiques, le projet s’empêtre dans un tournage chaotique de soixante- douze interminables heures, jusqu’à l’inévitable implosion finale qui les conduira tous deux à en euthanasier la production. Bien entendu, ils ne s’adresseront désormais plus la parole.

“Il n’y a tout simplement pas de mots pour décrire l’aversion, la passion et la folie qui animaient Kepler et Cain sur le plateau. Clairement, quelque chose devait arriver”, déclara Alice Millar, chef opérateur du film.

Et ce qui devait arriver arriva…

C’est à l’automne 2013, à Paris, que Kepler entame l’écriture de son EP, Four Friends, inspiré par quatre de ses amis newyorkais les plus chers. Chaque morceau est le portrait d’un ami. Chaque ami est très différent des autres. Le disque est donc une collection de musiques qui embarque l’auditeur dans un voyage unique aux paysages mélodieux sans cesse changeants.

La musique de Kepler est méticuleusement organisée, selon une construction quasi- mathématique. Mais l’auditeur trouvera, au sein de cette structure, des choses inattendues, telles qu’un chant lyrique ou encore un air de gamelan indonésien, qui le transporteront au-delà des infrastructures méthodiques de Kepler.

Pour garantir la singularité de chacune des compositions dédiées à ses quatre amis, Kepler a fait appel à des musiciens de talent, tels que le pianiste de jazz Jean-Michel Bernard, compositeur de la bande originale de La Science des Rêves de Michel Gondr y, par tition que Kepler affectionne par ticulièrement, ainsi que le percussionniste Alex Brunschweig, jeune prodige de 17 ans.

Enfin, pour concevoir l’histoire racontée par Four Friends, c’est à Cain que Kepler a fait appel. “Travailler dans le conflit a ses bons côtés”, reconnaît Kepler.

C’est ainsi que, pour la première fois depuis des années, Kepler et Cain ont à nouveau travaillé ensemble, via Skype, réussissant à élaborer les paroles singulières qui décrivent avec tant de justesse chacun de leurs quatre amis.

“C’est manifestement quand ils sont séparés que ces deux-là travaillent le mieux.”
Victor Conlin, le cinquième ami

Musique


Vidéo

D’autres auteurs